Au quotidien, nous perdons nos cheveux et de nouveaux repoussent. Un cheveu vit environ 2 à 7 ans sur notre tête. Il prend naissance dans le follicule pileux, et grandit ensuite selon plusieurs cycles successifs. Au bout d’un moment, il finit par tomber. Entre le moment où il naît et où il tombe, différentes étapes se succèdent : l’anagène, la catagène, et la télogène. Si ces termes peuvent faire peur, les comprendre vous permet de mieux appréhender vos cheveux et de les comprendre davantage. Je vous explique simplement à quoi ces mots correspondent dans le cycle de vie du cheveu.

De quoi est composé un cheveu ?

Un cheveu est composé à 95% de kératine. La kératine étant une protéine qui apporte résistance et protection, elle est responsable de la pousse du cheveu.

Il faut distinguer deux parties dans le cheveu : sa racine et la partie vivante. La racine pousse au niveau du bulbe. En revanche, il y a aussi ce qu’on appelle “tige pilaire”. Composée du cortex, de la moelle et de la cuticule, cette couche extérieure est faite d’écailles et détermine la forme du cheveu. 

Chaque personne dispose de plus de 100 000 cheveux, dont la couleur et la forme sont déterminées par les gènes. 

La naissance du cheveu 

Si les cheveux naissent dans le follicule pileux, cela signifie que chaque follicule pileux possède sa propre vie. Dans ce cas, les cheveux ne sont pas dépendants les uns des autres et poussent selon leur bon vouloir, chacun à leur rythme. Si tous les cheveux poussaient en même temps, nous finirions par tous les perdre en même temps et devenir chauves ! 

La phase anagène

La période de croissance du cheveu est appelée phase anagène. Elle dure entre 1 à 4 ans. Pendant ce temps, le cheveu pousse d’environ 1cm par mois. La majorité des cheveux que l’on voit sur notre tête sont dans cette phrase. La croissance de la kératine du cheveu est constante durant toute cette phrase. 

Bon à savoir : avec l’âge, la phase anagène devient de plus en plus courte. Les cheveux sont alors plus fins et plus clairsemés.

La phase catagène

Ensuite vient la phase catagène. Durant 2 à 3 semaines, la production de fibre capillaire s’arrête. Le cheveu ne pousse plus et cesse d’évoluer. Cependant, il reste encore attaché à son follicule pileux. Le follicule se rétracte à la surface du cuir chevelu pour permettre au cheveu de se préparer à la phase de repos.

Les cheveux dans la phase catagène correspondent à environ 3% de nos cheveux.

La phase télogène

Aussi dite “phase du repos du cheveu”, la phase télogène dure de 6 à 7 mois. Durant cette période, les follicules pileux se rétractent. La tige pilaire se détache de son follicule pileux, et ce dernier produit un nouveau cheveu sous la peau. Chaque follicule pileux reproduit jusqu’à 25 à 30 cycles au cours de sa vie. 

Après la phase télogène, le cheveu tombe naturellement. En moyenne, on perd jusqu’à 100 cheveux par jour.

La vitesse du cycle du cheveu est variable

Selon les personnes, le cycle de votre cheveu sera plus ou moins rapide. Avec un excès ou un manque d’hormones, notamment les androgènes, la vitesse de pousse du cheveux est accélérée ou ralentie. Attention, la chute saisonnière est occasionnelle et passe avec le temps. 

En résumé, le cycle de votre cheveu est composé de trois phases aux durées variables. Comprendre ces différentes étapes permet de mieux comprendre comment le cheveu nait, tombe et pousse. Vous pourrez en savoir plus sur la pousse de vos cheveux, mais également leur chute, en me suivant sur Instagram.

%d blogueurs aiment cette page :