Dans cet article, je vous explique la différence entre hydratation ou nutrition. Vous comprendrez alors comment mieux soigner vos cheveux bouclés.

C’est précisément ce qui prêtait confusion pendant ma #rebouclération.

Nous sommes habitués à lire la mention Hydratant, sur un produit capillaire, alors qu’en réalité, il s’agit d’un produit Nourrissant. Cette mention troublante peut expliquer pourquoi nous n’obtenons pas le résultat escompté, une fois le soin appliqué sur la chevelure. Ainsi, en pensant hydrater nos cheveux, nous leur apportons en vérité des lipides qui vont les nourrir sans pour autant les hydrater. Nos cheveux sont donc alors nourris et non hydratés.

Dans ce cas, comment faire la différence en regardant nos cheveux ? Hydratation VS nutrition, quelles sont les différences ?

Hydratation VS nutrition ? Quand les cheveux ont soif…

Si vous avez déjà effectué le test de porosité pour savoir si vos cheveux sont poreux ou non, vous connaissez leur capacité à recevoir les soins capillaires. Lorsque les cheveux sont secs, avec beaucoup de frisottis, et que les pointes s’emmêlent facilement en faisant des nœuds, c’est qu’ils ont besoin d’être hydratés. Ils peuvent aussi avoir beaucoup de porosité et mal absorber les soins.

Il existe plusieurs façons d’apporter l’hydratation à ses cheveux. A commencer par boire beaucoup d’eau (8 verres/jour minimum). Vous pouvez aussi les hydrater par le biais de masques conventionnels ou faits maison. Grâce à des ingrédients que vous pouvez piocher dans votre cuisine comme par exemple : les fruits ou les légumes, sucre, miel, aloe vera, eau de coco, etc…

Sur cheveux propres et humides, vous laissez poser le masque de votre choix, 45 minutes minimum. Procédez au rinçage ensuite et à l’eau froide. Vous n’avez pas besoin de refaire un shampoing car il retirerait les bienfaits du masque qui vient d’être effectué.

Utilisez aussi un vaporisateur d’un mélange de plusieurs ingrédients hydratants comme le gel d’aloe vera, gel de lin brun/doré, hydrolat, eau, etc…

À lire : La kératine : c’est quoi ? 

Des cheveux en manque de nutrition

La nutrition capillaire permet de maintenir l’hydratation du cheveu tout en apportant différents autres nutriments comme les lipides dans la fibre capillaire.

En termes de nutrition du cheveu, les propriétés du bain d’huile servent à créer une couche protectrice du cheveu. Ainsi, l’humidité et les autres nutriments sont enfermés. 

Lorsque les cheveux sont ternes, cassants et fourchus, il leur manque des lipides qui devraient naturellement se situer sur cette fine couche protectrice. L’apport en lipides peut être fait par le biais des bains d’huiles et/ou de beurres capillaires.

Un bain d’huile réalisé avec des huiles et des beurres d’origine végétale, rétablit les besoins nutritionnels de la fibre capillaire, tout en renforçant la barrière qui maintient les lipides dans le cheveu. Au toucher, les cheveux sont doux, soyeux et brillant.

Pensez à faire un bain d’huile de votre choix avant le shampoing. Commencez par votre cuir chevelu en léger massage, pour continuer sur vos longueurs et pointes. Laissez reposer quelques heures, voire toute la nuit avant votre shampoing.

Néanmoins, pensez à fermer les écailles des cheveux à l’aide d’un après-shampoing sur les longueurs et pointes ou un mélange de vinaigre de cidre et eau. 1 cs dans un litre d’eau, que vous versez sur vos cheveux, attendez 3 minutes puis rincez à l’eau claire.

Enfin, vous procédez à votre coiffage habituel.

Pensez à laisser sécher vos cheveux à l’air libre, surtout après un soin nourrissant. Le sèche-cheveux peut surchauffer la fibre, en entrainant sa rupture comme si les cheveux étaient littéralement frits.

J’espère que cet article a pu vous aider à faire la différence entre soin hydratant et soin nourrissant. Sachez que lorsque le cheveu devient lourd, il faut passer par un shampoing clarifiant avant tout soin.

%d blogueurs aiment cette page :